www.firefightingincanada.com

News
Le chemin de la collaboration

D’un point de vue organisationnel et stratégique, on pourrait fort bien se remémorer l’année 2016 comme un jalon dans l’histoire de l’Association canadienne des chefs de pompier. En compagnie d’un expert-conseil, un groupe de travail constitué du président, du directeur général et d’un directeur de l’ACCP, du président du Conseil consultatif national (CCN) et de trois présidents provinciaux s’est réuni à Ottawa pour examiner, revoir et ultimement rédiger une vision et un énoncé de mission actualisés pour l’ACCP.

February 22, 2017
By Ken Block

Des travaux ont également été entrepris pour élaborer le cadre d’un nouveau plan opérationnel stratégique destiné à épauler le Conseil d’administration au moment d’identifier, de prioriser et de mettre à exécution les questions jugées pertinentes pour ces dites vision et mission.

Le document provisoire fut ensuite révisé et peaufiné par l’ensemble du Conseil d’administration de l’ACCP et les membres du Conseil consultatif national. Ainsi naquit notre nouvelle vision, à savoir « Unir les forces vives de la Sécurité Incendie au Canada » et notre mission visant à lier les associations provinciales/territoriales/de même opinion et tous les intervenants externes pour l’amélioration de la sécurité du public et des pompiers.

Les groupes de travail ont accordé la priorité à l’importance de la relation entre notre Conseil d’administration et notre Conseil consultatif national. La restructuration antérieure du Comité exécutif et du Conseil d’administration de l’ACCP, rendue nécessaire suite aux modifications ayant été apportées à la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif, a donné lieu à un Conseil d’administration beaucoup plus restreint et à la mise sur pied du Conseil consultatif national. Une conséquence importante non voulue de ceci fut la perte perçue de la continuité entre le CCN et le Conseil d’administration. Il a été déterminé qu’il fallait y remédier. Les nouvelles vision, mission et plan stratégique ont été perçus comme un pas important dans la bonne voie.

Ayant eu le privilège d’être élu président lors de la Conférence et de l’AGA de 2016, à St. John’s, et ayant eu l’honneur d’assumer la présidence du CCN pendant les deux années précédentes, il me semble qu’on peut collectivement travailler à l’harmonisation et à l’intégration des deux groupes.

Les groupes de travail ont jugé important que l’ACCP ne soit perçue en aucune façon comme étant en concurrence avec nos associations provinciales, territoriales et alliées. Dans la mesure du possible, son mandat devrait plutôt être de les appuyer sur des questions jugées de portée nationale pour les services d’incendie.

Notre nouveau Conseil d’administration est unanime dans sa détermination à travailler à l’intégration et à la collaboration avec nos membres du CCN.

Les priorités en ce qui concerne l’amélioration de la santé mentale des pompiers, « Répondre à l’appel », la base de données nationales sur les incendies et les initiatives relatives au transport des marchandises dangereuses résonnent chez les dirigeants des services d’incendie de tout le pays. Favoriser l’inclusion de la sécurité des pompiers au Code modèle national du bâtiment et la création d’un secrétariat ou d’un poste de conseiller national chargé d’évaluer les données afin de cerner les tendances dans les services d’incendie des régions autochtones, territoriales et provinciales au Canada ont également été identifiées comme représentant des enjeux nationaux substantiels. Nos nouvelles vision, mission et plan stratégique nous guideront. Mais, il reste beaucoup de priorités à traiter, parallèlement à la recherche d’un directeur général pour combler le poste présentement vacant, afin de renforcer nos relations avec les élus fédéraux, avec l’industrie pipelinière au Canada et avec l’International Association of Fire Chiefs. Nous sommes à l’œuvre pour faire progresser ces dossiers permanents, importants pour nos membres.

La clé de la pérennité et des prochaines réussites de l’Association canadienne des chefs de pompier dépend entièrement de l’harmonisation, de l’intégration, du partenariat et de l’engagement de notre Conseil d’administration, du Conseil consultatif national et des membres de leurs associations.

En allant de l’avant, notre Conseil d’administration engagera régulièrement le CCN en sollicitant le point de vue, les commentaires et les recommandations des associations provinciales, territoriales et alliées sur les questions relatives aux services d’incendie nationaux qui ont été identifiées et présentées pour examen. C’est là notre plus grande opportunité.

Comme nous pouvons tous en témoigner, le succès des services d’incendie repose sur le travail d’équipe. Je suis convaincu que le Conseil d’administration et le Conseil consultatif national de l’ACCP réunis sous la direction de nos nouvelles vision, mission et plan stratégique fondamentalement solide seront une force dont il faudra tenir compte alors que nous nous préparons à jouer un rôle important dans l’avancement des priorités des services d’incendie d’intérêt national.

Seul le temps saura le dire. Cependant, je crois que l’on se remémorera effectivement l’année 2016 comme le début d’une Association canadienne des chefs de pompier plus stratégiquement alignée et intégrée à notre objectif commun visant à faire progresser les priorités des services d’incendie ayant été identifiées comme étant de portée nationale, d’un océan à l’autre.


Ken Block est chef de pompier à Edmonton et président de l’ACCP. Vous pouvez communiquer avec lui à ken.block@edmonton.ca


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*