CAFC tackles several projects

February 16, 2016
Written by Paul Boissonneault
The new year provides an opportunity to pause and reflect on progress since we last provided an update around our Fire-Rescue Canada conference in September. In that spirit, I want to share some highlights from an exciting and productive end of 2015 for the Canadian Association of Fire Chiefs (CAFC).

After increasing momentum during the successful conference in Victoria, the CAFC board wanted to hit the ground running. The results of a post-conference national membership survey were very positive. National issues of importance and the ability of the CAFC to take the lead in establishing member services and programs to address those issues has been, and will remain, our priority. 

The CAFC board and national advisory council, plus our partners – the International Association of Fire Fighters and the Mental Health Commission of Canada – met to form a firefighter mental-wellness advisory group. The team will meet during 2016 to lay out strategies and eventual activities and partnerships to bring the strategies to fruition.

In October I travelled to Gander for the Newfoundland and Labrador Association of Fire Services (NLAFS) annual conference; it was an opportunity to not only take in and learn about what is happening in Newfoundland and Labrador, but also to recognize outgoing NLAFS president and current CAFC board member Vince MacKenzie for his years of dedicated service to the association.

November was a busy month. After presenting at the National Energy Board conference in Calgary last spring, I was asked to speak to the Canadian Energy Pipeline Association Board (CEPA) and to be engaged in a public-safety advisory role on behalf of the CAFC and first-responder community. Some of the key messages presented were: better collaboration on incident-management systems and necessary training in Canada; training of first responders on specific commodities such as class III flammable liquids specific to pipelines; and the transportation of dangerous goods. We all have a vested interest in public safety and municipalities cannot carry the cost of these required training initiatives. Similar to work CAFC has done with the Canadian Association of Petroleum Producers, we will work as a key stakeholder to develop a memorandum of understanding with CEPA to enhance training, awareness and collaboration to protect  first responders and the communities they serve. I also had the honour of attending the annual FireSmart general meeting and provided a presentation. The group was very encouraged to have the CAFC at the event and wants to work together to look at an all-hazards approach to include wildland firefighting and emergency preparedness. At the end of the month I attended Canadian Interoperability Technology Interest Group along with my tri-service counterparts to build on key initiatives around the development of the 700-MHZ public-safety broadband spectrum.

The CAFC has initiated a lot of interaction with all political parties dating back to the 2015 government-awareness week and a pre-election questionnaire to all parties to communicate the priorities of its members. We were happy to see that many of the CAFC priorities were included in the Liberal mandate letters to cabinet ministers. As a sign of the recognition the CAFC is building, Prime Minister Justin Trudeau provided a personal invitation to me on behalf of Public Safety Minister Ralph Goodale to attend the throne speech on Dec. 4. Doing so was truly an honour and one to be shared by the entire fire service.

The new year not only brings these programs forward but also much other exciting news that provides continuous building blocks for the CAFC and its sustainability and success. The development of a new strategic plan, meeting with new and key parliamentarians, the launch of a new and updated initiative such as the Chief Fire Officer program, a national version of the recruitment and retention program Answer the Call and the national fire-incident database will keep us busy. Government-awareness week in Ottawa in March will be especially important with new elected representatives, and the success of the event is always propelled by the attendance of chief officers from coast to coast to coast.

The CAFC is working full steam ahead on behalf of its members and the Canadian fire service and is being recognized for its public-safety advisory status – exhibited by the number of requests it receives. Having boots on the ground is always a concern, so we need your assistance by having talented chief officers wanting to help the CAFC achieve its goals. We value all memberships and we need yours today. Be involved and make a difference.  

Paul Boissonneault is president of the Canadian Association of Fire Chiefs and fire chief for the County of Brant Fire Department in Ontario. Contact him at This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it


L’ACCP entreprend divers projets
Par Paul Boissonneault

La nouvelle année est l’occasion rêvée pour faire une pause et pour réfléchir sur les progrès que nous avons réalisés depuis notre dernière mise à jour aux alentours de notre Conférence Secours-Incendie, en septembre. Dans cet esprit, je tiens à partager avec vous quelques points forts d’une fin d’année 2015 passionnante et productive pour l’Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP).

Fort de l’élan découlant de la fructueuse conférence à Victoria, le Conseil d’administration de l’ACCP souhaitait prendre une longueur d’avance. Les résultats d’un sondage national effectué auprès des membres au lendemain de la conférence ont été très positifs. Les questions d’importance nationales et la capacité de l’ACCP à faire preuve d’initiative au moment d’établir des services aux membres et des programmes pour traiter de ces enjeux ont été, et resteront, notre priorité. 

Le Conseil d’administration de l’ACCP, le Conseil consultatif national et nos partenaires, à savoir l’Association internationale des pompiers et la Commission de la santé mentale du Canada ont formé un groupe consultatif sur la santé mentale et le bien-être des pompiers. L’équipe se réunira en 2016 pour définir les stratégies et les activités éventuelles et pour construire des partenariats visant à concrétiser ces stratégies.

En octobre, je suis allé à Gander où j’ai assisté à la conférence annuelle de la Newfoundland and Labrador Association of Fire Services (NLAFS). Ce fut l’occasion d’en prendre plein les yeux et d’en savoir plus sur ce qui se passe à

Terre-Neuve-et-Labrador. Ce fut aussi le moment de rendre hommage au président sortant de la NLAFS et membre du Conseil d’administration de l’ACCP, Vince MacKenzie, pour ses années de dévouement au service de l’Association.

Le mois de novembre a été fort occupé. Après ma présentation à la conférence de l’Office national de l’énergie, à Calgary, au printemps dernier, j’ai été convié à m’adresser à la Commission canadienne des pipelines de ressources énergétiques (ACPRÉ). J’ai accepté un rôle consultatif en matière de sécurité publique au nom de l’ACCP et de la communauté des premiers répondants. Parmi certains des principaux messages livrés, notons l’amélioration de la collaboration sur les systèmes de gestion des incidents et l’apprentissage nécessaire au Canada, la formation des premiers répondants sur des produits particuliers tels que les liquides inflammables de classe III spécifiques aux pipelines et le transport des marchandises dangereuses.

La sécurité publique revêt un intérêt pour tous et les municipalités ne peuvent pas assumer le coût de ces initiatives d’apprentissage. Tout comme avec l’Association canadienne des producteurs pétroliers, l’ACCP agira à titre de principale partie prenante pour développer un protocole d’entente avec l’ACPRÉ pour optimiser la formation, la sensibilisation et la collaboration afin de protéger les premiers répondants et les collectivités qu’ils desservent. J’ai également eu l’honneur de faire une présentation lors de l’Assemblée générale annuelle d’Intelli-feu. Le groupe s’est dit très encouragé par la présence de l’ACCP à l’événement et il souhaite examiner, ensemble, une approche tout risques devant inclure la lutte contre les feux de forêts et la protection civile. À la fin du mois, j’ai pris part au Groupe d’intérêt canadien en technologie de l’interopérabilité avec mes homologues des trois services. Nous avons pris appui sur les grandes initiatives portant sur le développement du spectre pour les applications large bande de sécurité publique 700-MHZ.

L’ACCP a beaucoup interagi avec tous les partis politiques par le biais de la Semaine de relations gouvernementales de 2015 et d’un questionnaire pré-électoral que nous avons envoyé à tous les partis pour leur faire part des priorités de nos membres. Nous sommes ravis que les lettres de mandat des ministres libéraux incluent les priorités de l’ACCP. Reconnaissant la valeur de l’ACCP, le Premier ministre Justin Trudeau m’a personnellement invité, au nom du ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, à assister au discours du Trône le 4 décembre, un véritable honneur qui revient à l’ensemble des services d’incendie.

La nouvelle année met ces programmes de l’avant tout en apportant d’autres nouvelles emballantes qui fournissent continuellement des pièces maîtresses à la durabilité et à la réussite de l’ACCP. Élaborer un plan stratégique, rencontrer de nouveaux parlementaires clés, lancer de nouvelles initiatives actualisées comme le Programme des chefs d’état-major et une version nationale du programme de recrutement et de rétention « Répondre à l’appel » ainsi que la base de données nationale sur les incendies nous tiendront occupés. La Semaine des relations gouvernementales qui aura lieu à Ottawa en mars sera particulièrement importante compte tenu des nouveaux élus. Le succès de l’événement dépend toujours du niveau de participation des chefs d’état-major d’un océan à l’autre.

L’ACCP travaille tous azimuts au nom de ses membres et des services d’incendie du Canada. Elle est reconnue pour son statut consultatif sur la sécurité publique comme l’indique le nombre de requêtes qu’elle reçoit. Assurer une présence sur place est toujours une préoccupation. Nous avons donc besoin de votre aide en tant que chefs d’état-major talentueux désireux d’aider l’ACCP à atteindre ses objectifs. Nous apprécions chaque membre et nous avons besoin de vous. Impliquez-vous et faites une différence.  

Paul Boissonneault est président de l’Association canadienne des chefs de pompiers et chef de pompiers des services d’incendie du comté de Brant, en Ontario. Veuillez communiquer avec lui à This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it



Subscription Centre

 
New Subscription
 
Already a Subscriber
 
Customer Service
 
View Digital Magazine Renew

Most Popular


We are using cookies to give you the best experience on our website. By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. To find out more, read our Privacy Policy.