www.firefightingincanada.com

Association news News
CAFC strives to better serve members / L’ACCP s’efforce de mieux servir les membres

It’s hard to believe it has been a year since I became president of the Canadian Association of Fire Chiefs (CAFC). It has been a whirlwind with lots on the go.

In that short time I had the privilege of meeting many of our members and stakeholders – at provincial/territorial conferences, representing the fire services in front of federal ministers and parliamentary committees, and interacting with industry partners.

CAFC initiatives range from rail safety and legislative change to member-services programs and engagement of pipeline and telecommunication companies. The CAFC is sharing and exchanging ideas to help build relationships that will serve the association well in the future.

Over the years, I have watched the CAFC mature and grow. With a board-supported strategic vision and a solid focus on meeting member needs, we have worked collaboratively with our provincial and territorial partners to develop new initiatives and projects large and small that will benefit the fire service. Internally, we have formalized our governance structure and adopted an open, transparent culture that welcomes participation and communication from members. In short, the CAFC is well positioned for the foreseeable future.

The CAFC is proactively seeking opportunities to address the needs of Canadian fire services. During the past year we have seen a number of initiatives come to fruition – mainly because of discussions generated by the grassroots. Those initiatives have included a partnership with the Alberta Fire Chiefs Association to bring its Answer the Call volunteer recruitment program Canada-wide, collaboration with the Canadian Council of Fire Marshals and Fire Commissioners to obtain a federal grant to finally build a much-needed national fire information database, a strong presence at the federal political level, and work to launch a revamped chief fire officer (CFO) program for 2016. As fire services large and small deal with emerging issues in the workplace and in their communities, it behooves us to keep working together closely to ensure strong fire services from coast to coast to coast.

In a vast and very diverse Canada there is an absolute need for representation and the involvement of membership. The CAFC works hard in the interest of its members, who present themselves as stewards of public safety for the communities they serve. The talent that exists within the chief-officer ranks of Canada’s fire services is necessary for the heavy lifting required to effect positive change. Departments of all sizes are represented by the CAFC and the benefits of membership are captured through involvement. The CAFC has committed to assist its members by providing services and resources of relevance. The association’s commitment to a national Answer the Call program, the improved CFO program, and online learning initiatives will address some gaps related to resourcing and expertise. I am committed to reaching out to non-member fire services and ensuring that they understand their voices and representations are vital to the CAFC, and that we are an association focused on inclusion and diversity. We are experiencing growth in this particular membership category, but there is still an opportunity for more.

I cannot miss a chance to point out that a tremendous amount of work goes into any conference, and that the 2015 Fire-Rescue Canada – the country’s premier national networking opportunity for chief fire officers – in Victoria this month will be a great success.

Fire-Rescue Canada 2016 is in St. John’s, N.L., next September and I hope to see you there. Our friends in Newfoundland and Labrador are always great hosts!

As I continue this journey as president into 2016, I do so with a very positive outlook and with great anticipation of what’s ahead. One area of focus will certainly be the need for a collaborative approach with stakeholders concerning mental health and post-traumatic stress disorder. Our personnel are our greatest resource and we need to find the assistance measures required for this very complex and challenging issue.

In this together is a great mantra for the CAFC and will keep its members focused on the collaborative approach and spirit of volunteerism that defines us. I will continue to work extremely hard along with our board and national advisory council members to fulfill member expectations and affect necessary change. I look forward to continuing to represent the great people of the fire service in Canada and working with all of you in the next year.

Paul Boissonneault is the president of the Canadian Association of Fire Chiefs and fire chief for the County of Brant Fire Department in Ontario. Contact him at Paul.boissonneault@brant.ca





Il est difficile de croire qu’un an déjà s’est écoulé depuis que je suis président de l’Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP). Ce fut un tourbillon d’activités.

Dans ce court laps de temps, j’ai eu le privilège de rencontrer plusieurs de nos membres et de parties prenantes, lors de conférences provinciales/territoriales, au moment de représenter les services d’incendie lors de réunions avec les ministres fédéraux et des comités parlementaires et lors d’interactions avec les partenaires de l’industrie.

Les initiatives de l’ACCP vont de la sécurité ferroviaire aux modifications d’ordre législatif aux programmes et services à l’intention des membres, à l’engagement des industries du secteur des pipelines et des télécommunications. L’ACCP partage et échange des idées afin de nouer des liens qui serviront bien l’Association à l’avenir.

Au fil des ans, j’ai observé l’ACCP grandir et mûrir. Dans le cadre d’une vision stratégique soutenue par le Conseil d’administration et solidement axée sur satisfaire les besoins des membres, nous avons travaillé en collaboration avec nos partenaires provinciaux et territoriaux afin de développer de nouvelles initiatives et de nouveaux projets, petits et grands, qui profiteront aux services d’incendie. À l’interne, nous avons formalisé notre structure de gouvernance. Nous avons adopté une culture ouverte et transparente qui encourage la participation et la communication des membres. En bref, l’ACCP est en bonne posture pour l’avenir prévisible.

L’ACCP recherche activement des occasions de répondre aux besoins des services d’incendie du Canada. Au cours de la dernière année, un certain nombre d’initiatives se sont concrétisées, principalement en raison de discussions générées par la base. Parmi celles-ci, notons un partenariat avec l’Alberta Fire Chiefs Association pour mettre en œuvre son programme de recrutement de volontaires Answer the Call à l’échelle du pays, une collaboration avec le Conseil canadien des directeurs provinciaux et des commissaires d’incendie pour obtenir une subvention du gouvernement fédéral pour enfin mettre en place la base de données nationales sur les incendies dont nous avons tant besoin, une forte présence au palier politique fédéral et le lancement d’un programme remanié de chef d’état-major (CÉM) prévu pour 2016. Alors que les services d’incendie, grands et petits, traitent des questions émergentes en milieu de travail et dans leurs communautés, il nous incombe de continuer de travailler en étroite collaboration pour assurer des services d’incendie forts, d’un océan à l’autre.

Dans un pays aussi vaste et diversifié que le Canada, il y a un besoin absolu de représentation et de participation de l’effectif. L’ACCP travaille d’arrache-pied dans l’intérêt de ses membres qui agissent à titre d’intendants de la sécurité publique dans leurs communautés. Le talent qui existe dans les rangs des chefs d’état-major des services d’incendie canadiens est nécessaire pour faire le gros de la besogne requis pour effectuer des changements positifs. L’ACCP représente des départements de toutes tailles et les avantages de l’adhésion sont capturés par la participation. Nous nous sommes engagés à aider nos membres en fournissant des ressources et des services pertinents. L’engagement de l’Association envers la mise en œuvre d’un programme national Answer the Call, l’amélioration du programme de CÉM et les initiatives d’apprentissage en ligne combleront certaines lacunes liées aux ressources et à l’expertise. Je suis déterminé à tendre la main aux services d’incendie qui ne sont pas membres et à tenter de leur faire comprendre que leurs voix et leurs représentations sont essentielles pour l’ACCP qui se veut être une association axée sur l’inclusion et la diversité. Nous vivons une croissance dans cette catégorie d’adhésion particulière. Mais, on peut toujours faire plus.

Je ne peux pas rater une occasion de souligner l’énorme quantité de travail que représente la préparation d’une conférence. FRC-2015, la principale opportunité de réseautage national pour les chefs d’état-major qui se tiendra à Victoria ce mois-ci sera un grand succès.

FRC-2016 aura lieu à St. John’s en septembre prochain et j’espère vous y voir. Nos amis à Terre-Neuve et au Labrador sont toujours d’excellents hôtes !

C’est avec une perspective très positive et avec une grande anticipation de ce qui est à venir que je poursuivrai mon périple comme président en 2016. Je suis honoré et privilégié de servir en tant que président de l’ACCP. Je le fais avec responsabilité et  en faisant vœu de servir nos membres, le Conseil consultatif national et le Conseil d’administration.

La nécessité d’une approche de collaboration avec les intervenants en matière de santé mentale et du syndrome de stress post traumatique sera certainement un domaine d’intérêt. Notre personnel est notre plus grande ressource et nous devons trouver les mesures d’assistance voulues à cette question très complexe et difficile.

« Solidaires » est un excellent mantra pour l’ACCP qui gardera ses membres axés sur l’approche collaborative et l’esprit de bénévolat qui nous définit. Je continuerai de travailler très dur avec les membres du Conseil d’administration et du Conseil consultatif national pour répondre aux attentes de l’effectif et pour affecter le changement nécessaire. Je me réjouis de continuer de représenter les gens formidables des services d’incendie du Canada et de travailler avec vous tous l’année prochaine.

Paul Boissonneault est le président de l’Association canadienne des chefs de pompiers et il est chef des pompiers pour les services d’incendie du comté de Brant, en Ontario. Communiquez avec lui à Paul.boissonneault@brant.ca


September 14, 2015
By Paul Boissonneault

Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*