Fire Fighting in Canada

News
CAFC: Volunteer Firefighters /Pompiers Volontaires

A program to help fire departments recruit and retain volunteers will be available across Canada in 2016.

“Basically, departments have been reinventing the wheel and creating their own recruitment systems,” said Peter Krich, president of the Alberta Fire Chiefs Association.

“This program, known as Answer the Call, gives departments all the tools they need to get positive messages about recruitment to their communities and enables them to focus on the business of fire fighting.”

In 2010, Volunteer Alberta outlined the challenges associated with finding and keeping volunteers. The AFCA responded by developing the Answer the Call recruitment and awareness campaign. The Canadian Association of Fire Chiefs (CAFC) has partnered with the Alberta association to expand the program nationally.

Essentially, Answer the Call was designed to celebrate the contributions of volunteer firefighters through stories and to inspire others to join local fire departments.

Andrew Kencis, a volunteer captain with Yellowhead County in Alberta, is one of several firefighters featured in the campaign.

“I still remember the feeling of passing through the police traffic control and being assigned to be with a senior [fire department] member helping out on an accident scene,” Kencis says in the campaign literature.

“It was that moment I realized that this was exactly what I was looking for . . . to be directly involved with helping our community and at the same time fulfilling a deep desire in my life to be active in situations where I would be tested and given different opportunities to grow in courage, resolve, determination, and strength.”

The goal of the campaign is to help departments attract more volunteers from various demographics and to bolster the ranks of volunteer firefighters.

For the most part, municipal fire departments have fended for themselves to recruit, screen and retain the best volunteers. Municipalities must seek out innovations and best practices, often through trial and error.

With the support of Answer the Call, recruiting will finally enter the digital age. Departments will be able to take advantage of online information resources, marketing materials and templates that support their activities. With time and resources already stretched, departments will be able focus more on running their departments, serving their communities and responding to fire and emergency calls, and spend less time worrying about effectively advertising their volunteer opportunities.

An Answer the Call logo featuring a firefighter with an axe will be available for all departments to use to promote volunteerism. The logo is also available as a window cling-on for local businesses that support volunteer firefighters.

The Answer the Call campaign will greatly enhance Canadians’ awareness about openings for volunteer fire fighting, Krich says.

The provincial campaigns are intended to reach people who may not have considered volunteer fire fighting, such as those who don’t realize such opportunities exist or those who assume volunteer fire fighting is limited to a certain demographic.

“Alberta recognizes the substantial number of volunteers in the province and the importance of maintaining the strength of our responder base,” said Krich, who is the fire chief in Camrose. “The high percentage of volunteers in Alberta is mirrored across the country.

“This collaboration with CAFC,” he said, “helps us build on our original vision of supporting and recruiting volunteers – extending beyond the Alberta border to help promote safety and protect people in communities right across the country.”

The Answer the Call campaign evolved from the recommendations in the 2010 report by Volunteer Alberta. A shortage of volunteers had forced some departments to suspend their readiness for emergencies during daytime hours, and others to shut down altogether.

The lack of volunteers also forced fire services in Alberta to take a hard look at themselves. The AFCA’s 2010 report on recruitment and retention states that, “The issue of recruiting and retaining firefighters is a worldwide issue that we in the Alberta fire service were naive enough to believe wasn’t affecting us.”

Ignoring the issues was no longer an option.

“During our 2008 annual conference,” the report states, “our membership debated a resolution on recruitment and retention and it became evident we did have issues. It was time to stop hiding our heads in the sand and look at who and what we are when it comes to recruiting new members and keeping the old.”

When the national campaign launches in late 2016, volunteer departments across Canada will see the benefits of Alberta’s farsighted initiative.

“Increasing the reach of this campaign will help us connect with Canadians from coast to coast to coast who may be looking to answer the call to serve as volunteer firefighters within their communities,” said CAFC president Paul Boissonneault.

“Fire departments across the country will benefit by being able to access tools to help develop their own hub for recruiting and celebrating volunteer firefighters.”

The campaign will also partner with corporations and interested community stakeholders to generate awareness of volunteer opportunities and celebrate the contributions these dedicated individuals make to their communities.

> A national version of Alberta’s Answer the Call volunteer recruitment campaign will be available to all Canadian departments in 2016.




Un programme visant à aider les services d’incendie à recruter et à retenir des volontaires sera disponible partout au Canada en 2016.

« Fondamentalement, les départements réinventent la roue et créent leur propre système de recrutement » a déclaré Peter Krich, président de l’Alberta Fire Chiefs Association.

« Ce programme, connu sous le nom d’Answer the Call, procure aux départements tous les outils dont ils ont besoin pour susciter une réaction positive dans leurs communautés. Ils peuvent ainsi se concentrer sur la lutte contre les incendies ».

En 2010, Volunteer Alberta soulignait les défis associés au recrutement et au maintien des volontaires. L’AFCA a réagi en développant la campagne de recrutement et de sensibilisation Answer the Call. L’Association canadienne des chefs de pompiers (ACCP) a établi un partenariat avec l’Association de l’Alberta pour offrir le programme à l’échelle nationale.

Essentiellement, Answer the Call a été conçu pour célébrer la contribution des pompiers volontaires par l’entremise d’anecdotes et pour en inspirer d’autres à se joindre aux services d’incendie locaux.

Andrew Kencis, capitaine volontaire dans le comté de Yellowhead (Alberta), est l’un de plusieurs pompiers sous les feux des projecteurs.

« Je me souviens encore de mes émotions au moment de passer le poste de contrôle de la circulation de la police alors que j’étais affecté à un membre chevronné [des services d’incendie] prêtant main forte sur les lieux d’un accident » de raconter M. Kencis dans la brochure de la campagne.

« C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que c’était exactement cela que je cherchais, à savoir aider notre communauté tout en réalisant un de mes désirs profonds de me retrouver dans des situations dans lesquelles je serais mis à l’épreuve et qui me donneraient l’occasion de croître en courage, en détermination et en force ».

L’objectif de la campagne consiste à aider les départements à attirer davantage de volontaires de diverses couches démographiques et de renforcer les rangs des pompiers volontaires.

Pour la plupart, les services se sont débrouillés seuls pour recruter, sélectionner et retenir les meilleurs volontaires. C’est souvent par essai et par erreur que les municipalités doivent trouver innovations et pratiques exemplaires.

Avec le soutien d’Answer the Call, le recrutement entrera finalement dans l’ère du numérique. Les départements seront en mesure de tirer parti des ressources d’information en ligne, des documents de commercialisation et de modèles qui soutiennent leurs activités. Compte tenu du temps et des ressources déjà utilisées au maximum, les départements pourront mieux se concentrer sur leur gestion, servir leurs communautés et répondre aux situations d’urgence et aux incendies, et consacrer moins de temps à publiciser efficacement leurs possibilités de bénévolat.

Un logo Answer the Call mettant en vedette un pompier, la hache à la main, sera mis à la disposition de tous les départements pour promouvoir le bénévolat. Le logo est aussi disponible en autocollants pour fenêtres pour les entreprises locales qui soutiennent les pompiers volontaires.

La campagne Answer the Call permettra de grandement conscientiser les Canadiens aux ouvertures dans la lutte volontaire contre les incendies, a déclaré M. Krich.

Les campagnes provinciales visent à atteindre les personnes qui peuvent ne pas avoir considéré se porter volontaire dans la lutte contre les incendies, comme celles qui ne réalisent pas que de telles possibilités existent ou qui assument que ce genre de bénévolat se limite à une certaine démographie.

« L’Alberta reconnaît le grand nombre de volontaires dans la province et l’importance de maintenir la force de notre base de premiers répondants » a ajouté M. Krich, chef des pompiers à Camrose. « Le pourcentage du nombre de volontaires en Alberta se reflète à travers le pays ».

« Cette collaboration avec l’ACCP », a-t-il dit, « nous aide à prendre appui sur notre vision originale qui consiste à soutenir et à recruter des volontaires au-delà des frontières de l’Alberta pour promouvoir la sécurité et protéger les communautés partout au pays ».

La campagne Answer the Call a évolué au fil des recommandations contenues au rapport 2010 de Volunteer Alberta. Une pénurie de volontaires avait obligé certains départements à suspendre leurs préparations à des situations d’urgence pendant les heures diurnes tandis que d’autres devaient mettre la clé sous la porte.

L’absence de volontaires avait également contraint les services d’incendie de l’Alberta à se regarder d’un œil critique. Le rapport de l’AFCA de 2010 sur le recrutement et la rétention stipule que « la question du recrutement et de la rétention des pompiers est un problème mondial. Et nous, au sein du service d’incendie de l’Alberta, avons été assez naïfs pour penser que cela n’avait rien à voir avec nous ».

Ignorer les problèmes n’était plus une option.

Toujours selon le rapport : « Lors de notre conférence annuelle de 2008, notre effectif a débattu d’une résolution sur le recrutement et la rétention. Il a fallu se rendre à l’évidence, nous avions des problèmes. Il était temps d’arrêter de se cacher la tête dans le sable et de chercher à savoir qui et ce que nous sommes quand vient le temps de recruter de nouveaux membres et de retenir les anciens ».

Lorsque la campagne nationale sera lancée à la fin de l’année 2016, les départements volontaires partout au Canada constateront les avantages de la clairvoyance de l’Alberta.

« Élargir la portée de cette campagne nous permettra de communiquer avec les Canadiens d’un océan à l’autre qui souhaitent peut-être se porter pompier volontaire dans leurs communautés » a déclaré le président de l’ACCP, Paul Boissonneault.

« Les services d’incendie de tout le pays bénéficieront de pouvoir accéder à des outils leur permettant de développer leur propre centre névralgique pour recruter et célébrer les pompiers volontaires ».

La campagne établira aussi un partenariat avec les entreprises et les parties prenantes de la communauté intéressées à sensibiliser l’opinion aux possibilités de bénévolat et à célébrer les contributions de ces personnes dévouées à leurs communautés.

> En 2016, tous les départements canadiens auront accès à une version nationale de la campagne de recrutement de volontaires de l’Alberta intitulée Answer the Call.


September 14, 2015
By CAFC

Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*